5 critères SEO à ne pas laisser passer

Optimiser le contenu des pages est la 1ère étape d’un bon référencement. Mais par où commencer ? Voici une liste non exhaustive des 5 premiers critères SEO in page à prendre en compte.

Les critères in page  réunissent l’ensemble des critères pris en compte par le moteur de recherche lorsqu’il « lit » la page. Un moteur de recherche ne verra pas les couleurs, les polices, bref, tout ce qui fait l’esthétisme d’une page. Sans indication de balise HTML, ils ne peuvent pas distinguer un titre d’un corps de texte, d’où l’intérêt de prendre soin de son code HTML et de bien l’optimiser. Voici une liste de 5 critères SEO incontournables, idéaux pour bien commencer son optimisation de contenu.

La balise <title>

La balise <title> se trouve en début de la page HTML. Le texte de cette balise sera celui qui s’affichera dans le titre de la fenêtre ou de l’onglet du navigateur.

Balise title dans un navigateur - critère SEO

Il ne doit y avoir qu’une seule balise <title> dans le document HTML. La balise <title> doit donner une idée précise du contenu de la page et doit être unique sur votre site. Sans cela, les risques de confusion entre deux pages du site sont grands, tant pour l’internaute que pour le moteur de recherche.

Les 60 ou 70 premiers caractères de cette balise sont repris par Google dans la page de résultats. En une dizaine de mots, elle permettra au moteur de recherche de comprendre de quoi parle la page.

Balise title dans une SERP - critère SEO

Les liens internes

Les mots qui servent de lien dans une page permettent également au moteur de recherche de mieux comprendre de quoi parle la page. Un maillage interne de qualité est souvent gage de bon référencement. Ainsi, il est préférable de rendre une expression cliquable plutôt que d’utiliser un « cliquez-ici » qui n’apporte rien en matière de référencement.

La balises « meta description »

Les balise meta sont des balises de métadonnées : elles permettent de donner au moteur de recherche de l’information sur le contenu de la page. Le contenu des balises meta n’est pas visible sur la page.

La balise meta description permet de donner au moteur de recherche un résumé de la page. Ce résumé s’affichera dans le snippet de Google et permettra à l’utilisateur de mieux comprendre le contenu de la page qu’il s’apprête à visiter.

Balise métadescription dans SERP - critère SEO

En l’absence de balise meta, le moteur de recherche affichera un extrait du texte de la page, souvent contenant les mots-clés recherchés, évidemment moins efficace qu’une balise « meta » description rédigée par le webmaster.

Pour être réellement efficace, l’idéal est que chaque page ait une balise meta description différente. Cette balise doit se limiter à 150 voire 200 caractères pour être bien prise en compte par les moteurs de recherche.

Les attributs alt et title des images

L’accessibilité des pages Web est un point à ne pas négliger. Les attributs alt et title des images notamment permettront de décrire avec des mots-clés le contenu de l’image et son rapport avec le reste du contenu de la page. Cela ne compte pas pour les images comme celles de la charte graphique du site. Dans ce cas, il suffira de laisser ces attributs vides.

Les intitulés d’URL

Ce qu’on entend par intitulé des URL, c’est l’ensemble de l’URL qui mène à une page Web, avec tous les sous-répertoires qu’elle contient. Une URL de type http://www.nom-de-la-societe.com/catégorie/sous-catégorie/produit.html aura plus de sens pour les moteurs de rechercher qu’une URL de type http://www.nom-de-la-societe.com/xyz/KY369465/fr/id-009374.html.

Il est préférable d’utiliser des tirets (-) comme séparateurs de mots plutôt que des underscores (_), mieux pris en compte par les moteurs de recherche.

Leave a comment