5 idées pour se remettre à lire

Comme moi vous n’avez pas ouvert un livre pendant des mois ? Le mois de septembre et la rentrée vous donnent des envies de bonnes résolutions littéraires ? Voici mes conseils pour se remettre à lire et aimer ça.

Je n’ai pas pris le temps de lire un roman en entier depuis le début de mes études. C’était il y a 6 ans. J’ai potassé des livres de management, de commerce et de référencement, mais j’ai perdu tout plaisir de lire depuis des années. J’ai néanmoins retrouvé le plaisir de lire depuis quelques semaines. Voici mes conseils pour se remettre à bouquiner.

Relire ses classiques

PCoffret Harry Potterour commencer, je me suis mise à relire des livres que j’avais aimé il y a quelques années. Des valeurs sûres qui me plairont toujours comme E=MC², mon amour et la suite Pythagore, je t’adore de Patrick Cauvin ou Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part d’Anna Gavalda. Je me suis aussi replongée dans Harry Potter de J.K Rowling, que je n’avais pas terminé il y a 10 ans, et que j’ai eu beaucoup de plaisir à redécouvrir.

Varier les goûts

J’ai du mal à enchaîner les romans. Ce n’est pas évident de quitter un monde pour se replonger dans un autre. C’est pourquoi j’essaye de varier les plaisirs : un roman, une biographie, un livre plus technique sur le marketing en ligne, etc. J’essaye de varier les thèmes et d’apprendre des choses jour après jour. J’évite ainsi de m’ennuyer et de tourner en rond. Par exemple, après mon marathon Harry Potter, j’ai lu La Magie du rangement de Marie Kondo.

Convertir les moments OFF en moments ON

Dans une vie toujours plus active (et connectée), il est parfois difficile de tout éteindre et de se prendre du temps pour lire. J’ai essayé de caser mes moments de lecture à différents temps de ma journée, mais peu ont fonctionné. Ce que j’ai remarqué, c’est que je lis mieux quand je n’ai rien à faire. Résultat, je lis quand je m’ennuie, surtout dans les transports en commun, mais aussi quand je n’arrive pas à dormir ou quand je n’ai tout simplement rien de prévu. C’est pour moi une façon de remplir les trous de ma journée intelligemment et de faire passer le temps plus vite. Et croyez-moi, quand on décroche un peu de son smartphone dans les transports en commun, ça permet de ne pas vider la batterie !

Trouver l’inspiration

Ce n’est pas toujours facile de trouver de quoi lire. Entre les conseils des amis ou de la famille, les nouveautés en vogue, les prix littéraires et ceux qui ont juste une couverture accrocheuse à la librairie, ce n’est pas évident de faire son choix. D’autant plus quand on ne sait pas soi-même ce que l’on aime. Alors au lieu de vider son livret A dans une abonnement France Loisirs, je préfère m’inspirer des personnes qui me ressemblent et qui savent transmettre leur passion de la lecture.

Quand je suis “en panne” je passe donc pas mal de temps sur les blogs littéraires français comme CroqueLesMots. Je passe aussi beaucoup de temps à regarder les booktubeuses francophones (ou pas). Vous voyez les tutos maquillage sur Youtube ? Imaginez le même concept mais pour des bons bouquins. Je conseille vivement les chaines de CroqueLesMots et Joss ma Libraire. Ces youtubeuses des livres font régulièrement des critiques, montrent leurs derniers achats ou collaborations simplement et passionnément. Elles fourmillent de bons conseils pour tous les budgets et tous les styles de lecture.

S’acheter une liseuse

Ce dernier point ne conviendra probablement pas à tout le monde, mais il a été pour moi une révélation. Les liseuses n’offrent certes pas le même charme que les livres papier, mais sont une super alternative pour les personnes qui voyagent beaucoup. Adieu les pages cornées, les livres tachés, le poids du papier. Avec moins de 200g et un encombrement minimum, vous pouvez vous balader avec 1000 livres dans le sac ! Le confort de lecture est au rendez-vous, surtout si vous aviez pris l’habitude de lire sur tablette ou PC. Niveau batterie : vous pouvez lire plusieurs livres à la suite avant de devoir recharger. C’est une petit objet simple d’utilisation, il y en a pour tous les budgets. Les liseuses permettent également d’accéder à un dictionnaire voire à internet. C’est une fonctionnalité très pratique lorsqu’on ne connaît pas un mot ou qu’on s’attaque à une langue étrangère.

Leave a comment