Pôle Emploi ne connaît pas mon métier

Le statut d’apprenti donne droit au chômage à la fin du contrat. C’est comme ça que le 1er octobre dernier, à 00h10, j’ai commencé mon inscription chez Pôle Emploi.

1ère étape : l’inscription en ligne

Sur les conseils d’une amie, j’ai commencé mon inscription sur internet. Cela permet de préparer le dossier d’inscription qui sera ensuite étudié en rendez-vous et donc de gagner du temps, à priori !

Que ce soit tout de suite clair : je n’ai jamais vu un formulaire aussi long ! Prévoyez une bonne heure pour tout remplir. Pour peu que vous ayez un peu d’expérience et fait des études, la tâche prendra du temps et sera fastidieuse. Des dizaines de pages, ce qui m’a semblé des centaines de cases à remplir, de longues minutes à chercher des correspondances entre les options disponibles et la réalité.

Un conseil : si comme moi vous n’aimez pas les démarches administratives, prenez une demi-journée au calme, faites-vous un thé et mettez de la musique, ayez votre CV et/ou profil Linkedin à portée de main, un calendrier et beaucoup de patience. Surtout, il ne faut pas se décourager et ne pas s’arrêter en cours de route, au risque de passer une heure de plus à parcourir le formulaire.

2ème étape : le rendez-vous d’inscription

Passé le formulaire sur internet, il faut prendre rendez-vous à l’agence Pôle Emploi la plus proche des chez vous. Comptez entre une et deux semaines pour avoir le rendez-vous. Le 8 octobre, j’ai donc rendez-vous avec ma conseillère Pôle Emploi. Nous parcourons mon dossier ensemble. Bonne nouvelle : grâce à mon parcours, je ne suis pas un cas difficile ! Je valide les informations données sur internet et nous en venons au métier que je recherche. Je lui explique donc ce que je sais faire.

Pour avoir un profil complet chez Pôle Emploi, il faut avoir un métier, un métier reconnu, avec un code ROME. Dans les métiers du web, très peu ont ce fameux code. L’explication est toute simple : pour obtenir un code, le métier doit avoir une fiche de poste normée. Or dans le web, seuls les métiers de webdesigner et développeur ont une fiche normée. Ma conseillère m’explique qu’il faut du temps pour mettre en place ces fiches et que le système n’arrive pas à suivre l’évolution rapide des métiers des nouvelles technologies. C’est ainsi que je me suis donc retrouvée à chercher un poste de « chef de projet marketing », ce qui est très loin de ce que je recherche !

En sortant de ce rendez-vous, je me suis sentie un peu déboussolée. Comment chercher du travail dans une société qui ne reconnaît pas mon métier ?

J’ai aussi eu une pensée pour les collégiens et lycéens. Ceux qui sont intéressés par les métiers du web, n’en auront qu’une vision très partielle. Les plateformes comme Onisep ont du mal à suivre et restent très vagues quant aux responsabilités inhérentes à chaque poste. Comment peut-on promouvoir le numérique dans les établissements scolaires si les élèves ne peuvent pas se projeter dans ce monde numérique ?

Mise à jour du 24 novembre 2015

En fouillant davantage, j’ai vu que le métier de “web marketer” existe bel et bien (avec un code ROME et tout !). Il reste certain que les conseillers Pôle Emploi sont peu formés à ces nouveaux métiers, en particulier dans ma région.

Leave a comment