Snapchatisation d’Instagram, Facebookisation de Twitter : va-t-on vers un réseau social unique ?

Snapchatisation d’Instagram, Facebookisation de Twitter : va-t-on vers un réseau social unique ?

Nos réseaux sociaux préférés évoluent parfois plus vite que nous. Les récentes mises à jour de Snapchat, Facebook, Instagram et Twitter font craindre le pire : et si on allait vers un réseau social unique ?

Infographie : les fonctionnalités copiées des réseaux sociaux

Bref historique

En janvier 2016, Twitter déclarait sa volonté d’allonger la longueur des tweets, passant de 140 à 10 000 caractères. Rien que ça. Une longueur de publication directement inspirée des 63 206 caractères autorisés chez Facebook.

Un mois plus tard, on apprend que Twitter nous montrera les meilleurs tweets en premier dans nos feeds, au lieu de nous les montrer en ordre chronologique. Un changement d’algorithme là aussi inspiré de celui de Facebook.

En mars dernier, Instagram annonce le déploiement de son algorithme hérité de l’EdgeRank de Facebook, qui marque la fin des feeds chronologiques.

Au mois de juin, Twitter intègre l’ajout de stickers à ses photos. Les stickers sont les mêmes que Snapchat et la prise en main de la fonctionnalité ressemble aussi beaucoup à celle de l’application au petit fantôme jaune.

En août 2016, Instagram lance Instagram Stories, la copie conforme de Snapchat, directement intégrée dans l’application.

Enfin, en ce début octobre, c’est au tour de Messenger de pomper sur Snapchat en lançant Messenger Day, le partage de photos éphémères sur la messagerie de Facebook.

Vers un réseau social unique et universel ?

Depuis début 2016, nos réseaux sociaux préférés ont fait du chemin, et ont surtout piqué les bonnes idées à leurs voisins/concurrents. A ce rythme-là on peut imaginer que le réseau social de l’avenir sera une grande plateforme aux multiples fonctionnalités nous permettant d’interagir avec nos amis.

Imaginez un super réseau aux pleins pouvoirs !


Je ne crois pas encore à ce scénario un peu extrême. D’une part parce que je vois mal ces entreprises fusionner, d’autre part parce que je pense que l’utilisateur final se reconnait dans certaines plateformes et pas d’autres. Toujours est-il que c’est une possibilité qui me paraît de plus en plus plausible.

Le manque d’inspiration des réseaux sociaux

Finalement, est-ce que le pompage d’idées entre réseaux sociaux ne serait pas une preuve du manque d’inspiration et d’innovation de ces marques ? On sait depuis un moment que Twitter bat de l’aile et ne progresse plus. C’est aussi le réseau qui a fait le plus de mises à jour impliquant des évolutions dans l’utilisation de la plateforme sur l’année écoulée. J’ai l’impression que l’oisillon se rattrape aux branches piquées à ses confères.

Quant à Facebook, la marque de Zuckerberg a copié le concept de Snapchat et l’a appliqué à ses deux locomotives : Instagram et Messenger. Un moyen d’essayer de distancer le petit fantôme qui progresse décidément bien vite ?


Finalement, les réseaux sociaux que nous utilisons tous les jours sont en constante évolution, tout comme leurs utilisateurs. Chaque plateforme essaye tant bien que mal de tirer son épingle du jeu dans un contexte où chaque jour un nouveau réseau social émerge et où les utilisateurs sont de plus en plus exigeants. Reprendre les idées qui marchent chez les autres est aussi un moyen de proposer aux utilisateurs des fonctionnalités dont ils ont l’habitude et qu’ils connaissent afin de les retenir sur la plateforme.

En bref, les réseaux sociaux, comme les autres marques, n’ont pas inventé le fil à couper le beurre et reprennent les recettes marketing qui ont toujours fonctionné : copier, mais en mieux.

No Comments

Post A Comment